Les jetons non fongibles pourraient changer la façon dont nous possédons les choses

Avec la numérisation continue du monde, les NFT peuvent devenir une solution très viable pour symboliser la propriété et la propriété.

La technologie Blockchain est largement associée à l’échange d’actifs numériques interchangeables, des systèmes de paiement comme Zcash ( ZEC ) et Libra aux plates-formes comme Ethereum et Substrate, en utilisant ce que l’on appelle des jetons fongibles. Un article fongible est interchangeable avec un autre article identique. Votre billet d’un dollar et mon billet d’un dollar, votre Bitcoin ( BTC ) et mon Bitcoin, valent tous le même montant.

Cependant, les jetons non fongibles ne valent pas la même chose que tout autre jeton ou monnaie, même celui qui peut sembler similaire. Bien que cette caractéristique puisse sembler peu pratique – en particulier compte tenu de l’utilité commerciale des jetons – c’est une caractéristique très souhaitable si l’objectif est de protéger la valeur d’un actif. Pour cette raison, les jetons non fongibles ont révolutionné la propriété de l’art symbolisé et de la propriété intellectuelle.

Le bas sur les jetons fongibles et non fongibles

Pour bien comprendre la différence entre les jetons fongibles et non fongibles et le rôle que chaque type de jeton joue dans l’écosystème de la blockchain, vous devez d’abord comprendre la fongibilité et la non fongibilité.

Les jetons fongibles sont de loin les jetons les plus populaires actuellement sur les chaînes de blocs – pensez Bitcoin ou Litecoin ( LTC ). Bien que ces jetons doivent souvent s’adapter aux fluctuations de prix, ils peuvent le plus souvent être échangés contre d’autres jetons fongibles au même prix que celui auquel ils ont été achetés. Non seulement cela rend les jetons fongibles plus pratiques pour le trading, mais cela permet également les hauts niveaux de liquidité dont jouissent les marchés des crypto-monnaies.

Les jetons non fongibles sont une bête différente. Bien qu’ils puissent être achetés et vendus à l’aide de jetons fongibles, ils constituent leur propre classe d’actifs. Les informations d’identification sont intégrées dans leurs contrats intelligents, ce qui rend chaque jeton non fongible complètement unique. Cette spécificité rend les jetons non fongibles inadaptés à la plupart des échanges stéréotypés de crypto mais idéaux pour enregistrer et stocker la propriété d’articles numériques tels que des objets de collection, des jeux et même de l’art.

Représentations numériques d’articles analogiques

Bien que les NFT soient des actifs numériques, il y a eu des mouvements intéressants pour les lier à des objets physiques du monde réel. Unisocks, par exemple, vous permet d’acheter un jeton $ SOCKS (fongible) que vous pouvez ensuite échanger contre une paire de vraies chaussettes et un NFT représentant la propriété de cette paire de chaussettes. Saint Fame a une configuration similaire avec ses jetons $ FAME et $ ICK, que vous pouvez respectivement échanger contre une chemise physique et un masque. Et, 12 tirages réels des personnages de CryptoPunks ont été réalisés et placés dans une galerie d’art de Zurich, avec des enveloppes scellées au dos contenant un portefeuille en papier.

Si ceux-ci semblent tous des créneaux, considérez que les maisons de vente aux enchères traditionnelles comme Sotheby’s et Christie’s, qui contrôlent jusqu’à 80% du marché secondaire de l’art, ont commencé à rechercher des solutions basées sur la blockchain. Sotheby’s a déclaré qu’il prévoyait de tirer parti de la technologie de la chaîne de blocs pour préserver la propriété des œuvres d’art, bien qu’il soit moins optimiste sur la crypto-monnaie, affirmant qu’il n’avait pas l’intention de l’accepter. En 2018, Christie’s a utilisé Artory, registraire de la blockchain – fondée par un ancien employé de Sotheby’s – pour permettre et enregistrer la vente d’une collection d’art privée, qui s’est vendue pour 323 millions de dollars.

La chose intéressante est que l’art basé sur la blockchain pourrait éliminer le besoin de ces sociétés. Étant donné que l’origine et l’historique de la propriété peuvent être vérifiés publiquement sur la chaîne, seule une personne détenant les clés privées peut réellement transférer l’art. De plus, comme beaucoup de ces projets, une solution réelle et numérique devra coexister pendant un certain temps.

Un nouveau paysage pour la propriété intellectuelle

Ce que les NFT ont accompli avec le plus de succès est de prouver l’éventail des choses qui peuvent être symbolisées. Une image, un son, une fraction d’une vidéo ou même une pièce de jeu peuvent tous être transformés en un atout symbolique, ouvrant ainsi la voie à une révolution de la propriété intellectuelle à l’ère numérique en plein essor.

Les modèles existants autour de la création, de la propriété et de la revente d’art bénéficient rarement à l’artiste. Imaginez que vous créez et vendez un tableau pour 900 $, pour que l’acheteur le revende 15 ans plus tard pour 85 000 $, sans aucun profit pour vous – le créateur.

C’est exactement ce qui est arrivé au peintre et graphiste Robert Rauschenberg. Il venait des États-Unis où il n’existe aucun droit de redevance de revente fédéral, mais même dans les quelques États et pays où ils existent, la vente doit encore répondre à certains critères pour que vous soyez éligible. Imaginez, au lieu de cela, vous symbolisez votre art et joignez un contrat intelligent qui applique un certain pourcentage de chaque vente à l’adresse d’origine. Cela permet de payer des redevances à l’infini sans aucune restriction sur votre pays de résidence, la taille de la vente ou votre âge quand il est vendu. Cette configuration pourrait changer la donne pour les artistes qui ne voient souvent que les retours sur la vente d’origine.

Plus qu’un simple profit

L’espace cryptographique est connu pour les spéculateurs, les gens qui cherchent à s’enrichir rapidement plutôt que d’être investis dans la construction d’un écosystème durable. Cela ne peut pas être dit de nombreux projets dans l’espace NFT, qui sont spécifiquement construits avec une vision à long terme à l’esprit. OpenLaw a aidé à créer une transaction immobilière de bout en bout en utilisant les NFT pour représenter la propriété d’un bien, ce qui pourrait se débarrasser du processus de vérification de titre coûteux et long dans des endroits comme les États-Unis.

Le produit Evidenspace de 0xcert permet la délivrance (et la vérification) des titres de compétences universitaires basés sur NFT – une solution pleine d’espoir pour les faux pouvoirs. C’est un gros problème car la recherche a montré que plus de la moitié des personnes qui prétendent avoir un doctorat mentent probablement. Et l’objectif actuel de GenoBank est de permettre aux gens de posséder pleinement leur ADN (vous perdez souvent ces droits lorsque vous envoyez vos données à des sociétés comme 23andMe qui peuvent et font vendre vos données à des fabricants de médicaments), ce qui signifie que vous pouvez les vendre ou les donner comme vous souhaité pour le développement de produits et la recherche scientifique.

La strategia di livello successivo di Satoshi Nakamoto promuoverà il Bitcoin (BTC) oltre i 200.000 dollari

L’analista di mercato e podcaster Preston Pysh dice che l’anonimo creatore

L’analista di mercato e podcaster Preston Pysh dice che l’anonimo creatore di Bitcoin (BTC) Satoshi Nakamoto ha costruito una funzione di marketing quasi inestimabile direttamente nella criptovaluta superiore.

In una nuova intervista sul podcast What Bitcoin Did Podcast, Pysh dice che il genio codificatore ed economico di Nakamoto è incentrato sulla limitata offerta di 21 milioni di monete di BTC e sul fatto che ogni BTC può essere divisa in 100.000.000 di unità più piccole note come satoshis.

„Penso che tu abbia sicuramente a che fare con una sorta di savant, ma a un livello che non è solo in un campo di studio. È praticamente in tutti i campi di studio. Il che fa pensare: „Beh, allora devono essere state più di una persona, perché nessuno può avere una tale lungimiranza e una tale competenza in così tanti settori“.

Anche dal punto di vista del branding e del marketing, il fatto che Satoshi abbia fatto solo 21 milioni di monete ma ne avesse 10 all’ottava unità in negativo a destra del decimale… si potrebbe sostenere che si tratta di una strategia di marketing da 500 miliardi a 1 trilione di dollari, con la quantità di buzz che crea quando il prezzo supera i 200.000 dollari, e va oltre i 100.000 dollari. Riuscite a immaginare se volevate mettere un cartellino con un prezzo sul marketing che questo creerà?“.

Pysh pensa che i paesi più in difficoltà saranno i primi a vedere

Pysh pensa che i paesi più in difficoltà saranno i primi a vedere il valore del Bitcoin. Al contrario, dice che gli Stati Uniti saranno probabilmente l’ultimo paese ad abbracciare completamente BTC a causa dell’onnipresenza del dollaro. Nel complesso, l’analista ritiene che il prezzo della Bitcoin Trader stia per decollare.

„Potrei immaginare [nel] 2021, la storia dell’anno del Time Magazine è una cosa, ed è Bitcoin“.

Pysh pensa anche che l’oro avrà un buon rendimento rispetto ai mercati azionari, obbligazionari e delle materie prime, ma rispetto alla Bitcoin, dice che sarà „una farsa“.

„Se Bitcoin non esistesse, sarei probabilmente uno dei più grandi insetti d’oro del mondo in questo momento, e possiederei dei minatori d’oro. Io possederei tutta quella roba. Ma la Bitcoin esiste, e dove penso che l’oro si imbatterà in un problema è così lento a transitare…

Nel corso della storia, quando si attraversa una crisi valutaria, è tutta questione di quanto velocemente si può entrare in qualunque sia la nuova moneta“.

Nonostante il suo ottimismo, Pysh dice che BTC si trova ad affrontare una serie di rischi normativi significativi, tra cui la possibilità che vari governi possano tentare di vietare e confiscare il bene crittografico di punta.

BTC handelt seitwärts und wartet auf einen klaren Ausbruch

BTC handelt seitwärts und wartet auf einen klaren Ausbruch

Im vergangenen Monat hat Bitcoin seitwärts gehandelt.
Die Bullen waren nicht in der Lage, die Widerstandsmarke von $10.000 zu knacken und wurden mehrmals abgelehnt.

Bitcoin-Preis: 9.429 $
Wichtige BTC-Widerstandswerte: $9.500, 9.557, $10.000
Wichtige BTC-Unterstützungsstufen: 9.113 $, 9.000 $, 8.800 $

Nach einem erneuten Versuch der Bullen, über 10.000 $ zu klettern, erlebten 0,19% von Bitcoin Evolution eine weitere massive Ablehnung, die auf 9.100 $ bei Binance fiel. Dies war die zweite Ablehnung von 10.000 Dollar allein in diesem Monat. Dieses Widerstandsniveau ist entscheidend, und die Bullen haben es schwer, es zu knacken.

Was hat sich getan?

Bitcoin befindet sich seit dem 12. März in einer Hausse und konnte sich von dem Absturz sehr gut erholen. Die Bullen fühlten sich in einem täglichen Aufwärtstrend wohl, sahen sich aber bei etwa 10.000 Dollar mit einigen Widerständen konfrontiert. Bitcoin versuchte in den letzten Monaten mehrmals, die 10.000 $-Marke zu überschreiten.

Jeder einzelne Versuch, die $10.000-Marke zu knacken, wurde schließlich abgelehnt und von einer starken Abwärtsbewegung gefolgt. Die letzte Ablehnung war nicht anders, obwohl es den Bullen gelang, Bitcoin wieder auf 9.500 zu drücken.

Kurzfristige BTC-Preisprognose: Neutral

Der Kryptomarkt war in den letzten Wochen äußerst unberechenbar. Die Unsicherheit und der Mangel an Volumen schaffen ein Umfeld, in dem die meisten Ausbrüche als Fakeouts enden. Wir können oft einen Bullenausbruch sehen, gefolgt von keiner Fortsetzung und einem sofortigen Rückgang, der alle Gewinne zunichte macht.

Insgesamt ist Bitcoin immer noch bullish, obwohl die Bullen den täglichen Aufwärtstrend und die täglichen EMAs verloren haben. Es gibt viele Fundamentaldaten, die für Bitcoin sprechen. Zum Beispiel hat die Zahl der BTC-Adressen mit mehr als 100 BTC in den letzten Monaten stark zugenommen.

Leider werden die fundamentalen Metriken kurzfristig nicht unbedingt Auswirkungen haben. Das 4-Stunden-Chart ist deutlich seitwärts gerichtet und hat ein Gleichgewichtsmuster gebildet. Das Muster hatte vor nicht allzu langer Zeit einen Ausbruch, wurde aber abgelehnt, so dass es im Grunde genommen zu einem Fakeout wurde. Seitdem handelt Bitcoin weiterhin seitwärts.

Das Stunden-Chart befindet sich im Grunde genommen in demselben Zustand, in dem Bitcoin auf einen klaren Ausbruch wartet. Am Donnerstag ist Bitcoin abgestürzt, weil der gesamte Aktienmarkt abgestürzt ist. Jetzt, während des Wochenendes, könnte die höchstrangige Krypto-Währung einfach seitwärts handeln und auf die nächste Bewegung am Aktienmarkt warten.

Wo ist der Widerstand nach oben?

Bitcoin muss die meisten EMAs in den meisten Zeitrahmen zuerst brechen, beginnend mit dem Stunden-Chart. Bitcoin sieht sich nicht wirklich einem großen Widerstand nach oben gegenüber, es ist nur die 10.000-Dollar-Marke. In der Nähe stehen Bullen $9.500, dem letzten 4-Stunden-Hoch, bevor. Danach brauchen sie nur noch einen klaren Durchbruch über $10K mit viel Handelsvolumen zu sehen.

Was zeigen die technischen Indikatoren an?

Viele Indikatoren sind jetzt rückläufig, da Bitcoin unter dem täglichen 12-EMA und dem 26-EMA gehandelt wird. Der MACD dreht ebenfalls rückläufig und der RSI befindet sich in der Mitte des Handelstages. Das Gesamthandelsvolumen ist ebenfalls deutlich rückläufig.